Le projet RESPECT-SDSR

Projet RESPECT-SDSR (Recherche, Enseignement en SDSR et Plaidoyer pour  l’Egalite; une Collaboration Transformative régionale en Santé et Droit Sexuels et Reproductifs).

 

1.Résumé

Le projet compte appliquer une approche intégrée de santé et droits sexuels et reproductifs et du genre, focalisée sur les jeunes. Grâce à la collaboration entre institutions éducatives, ONGs et jeunes leaders, le partenariat entend renforcer la recherche, et l’utilisation de preuves en SDSR afin d’adapter et d’étendre les enseignements de la SDSR, sa communication et son plaidoyer.

RESPECT-SDSR repose sur la coopération existante entre plusieurs acteurs et vise à établir de nouveaux partenariats durables entre ONG et universités ainsi qu’entre universités de la sous-région sahélienne pour promouvoir l’égalité et le leadership local sur le long terme.

 

2.Objectif

L’objectif du projet est de renforcer les capacités d’enseignement secondaire technique et professionnel et supérieur pour développer une approche sous régionale de renforcement de la résilience communautaire et la SDSR.

 

3.Résultats attendus

1. Les départements de Santé Publique des universités du Mali, Niger et Burkina Faso ont renforcé la formation sur la SDSR des jeunes et le genre ;

2.  Le partenariat RESPECT-SDSR génère et utilise des preuves scientifiques sur la SDSR des jeunes dans des efforts de sensibilisation, d’éducation et de plaidoyer auprès des gouvernements locaux/régionaux ;

3. Les départements de santé publique d’instituts de formation et des ONG du Mali, Niger et Burkina Faso collaborent pour leur renforcement institutionnel et sont plus intégrés dans l’environnement régional.

4.Groupes cibles

  • Enseignants/es et chercheurs en santé publique
  • Départements de santé publique
  • Employés d’ONG qui travaillent sur la SDSR
  • Etudiants, médecins et experts de santé publique qui sortiront des Facultés/UFR de médecine et de sante publique.
  • Filles, garçons et les jeunes femmes et hommes (15-25 ans) des communautés dans lesquelles le projet est mis en œuvre.
  • Représentants des groupes vulnérables de jeunes et de femmes
  • Universités et instituts d’enseignement supérieur
  • Coalitions régionales et nationales de Planning familial
  • Ministères de la santé dans les 3 pays

 

5. Approche

  • Renforcement des compétences en SDSR des jeunes et genre des enseignants des instituts de santé publique et des professionnels de santé par des formations courtes ;
  • Renforcement des capacités des enseignants des départements de santé publique et ONG en recherche sur la SDSR des jeunes et le genre, génération d’évidence sur la SDSR des jeunes au Sahel à travers d’une étude sous régionale et élaboration des produits de communication et plaidoyer ;
  • Renforcement de l’observatoire gérer par DERSP existant au Mali ;
  • Élaboration/mise à jour de plans stratégiques genre/inclusion sociale ;
  • Renforcement de la collaboration sous régionale entre des départements de santé publique du Sahel ;
  • Renforcement de la collaboration entre les instituts de santé publique, les ONGs et association de jeunes pour améliorer la qualité des enseignements et l’utilisation d’évidence.

 

6.Organisations partenaires

Équipe technique

  • KIT Royal Tropical Institute (partenaire principal Néerlandais)
  • Association de Soutien au Développement des Activités de Population (ASDAP), Mali
  • Doniblog, Mali
  • Clinique de Gestion et d’Innovation des Connaissances (CGIC), Mali

 

Institutions éducatives:

  • Département d’Enseignement et de Recherche en Santé Publique, Faculté de Médecine et d´Odontostomatologie, Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako, Mali
  • Département de Santé Publique, Faculté des Sciences de la Santé, Université Abdou Moumouni de Niamey, Niger
  • Département de Santé Publique, Unité de Formation et Recherche en Sciences de la Santé, Université Joseph KI-ZERBO, Ouagadougou, Burkina Faso.

 

 

ONGs:

  • Action, Gouvernance, Intégration, Renforcement. Groupe de Travail en Santé et Développement (AGIR-SD), Burkina Faso
  • Lafia Matassa - Agir pour la Santé des Jeunes et Adolescents, Niger

 

 

7. Bailleurs de fonds :

Orange Knowledge Programme géré par Nuffic et financé par le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas.

 

8. Durée :

Du 1er  Août 2020 au 31 Décembre 2021

 

 

9. Pays couverts :

Mali, Niger, Burkina Faso.

 

L'ASSOCIATION

NOS AXES D'INTERVENTIONS

NOS PARTENAIRES