Présentation du projet Promotion des droits à la santé de l'enfant et de la femme dans la région des Hauts-Bassins

Le projet promotion des droits à la santé de l´enfant et de la femme communément appelé «Veille Communautaire » est mis en œuvre pour accompagner l’opérationnalisation du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) auquel l’Etat burkinabè s’est engagé en 2015.

 

Les objectifs poursuivis par le projet sont :

  • contribuer à opérationnaliser l’AMU dans la région des Hauts-Bassins ;
  • améliorer et pérenniser l'accès financier aux soins pour les enfants et les femmes enceintes ;
  • garantir les droits à la santé de la femme et de l'enfant par un système de veille communautaire.

Les activités comportent trois volets :

1) la mise  en place un système de veille citoyenne (responsabilité de l’association ODSAD) sur  les dysfonctionnements constatés au niveau du système de santé d’une part à l’aide des TIC (Numéro vert avec un serveur vocal interactif, page Facebook) et d’autre part par les membres des communautés (Femmes mentors au niveau village, Points Focaux Communaux, Points Focaux des mutuelles de santé) ;

2) le  contrôle régulier de l’effectivité des exemptions des soins (responsabilité de l’ONG Help), 3) la conduite d’études et de recherches (responsabilité de l’association AGIR) sur plusieurs thématiques (facteurs d’exclusions aux soins, perception de la qualité des soins par les communautés, segmentation du secteur Informel et sa capacité contributive pour l’AMU…) en vue de mettre à la disposition du consortium des évidences scientifiques qui vont aider le processus de l’AMU à s’étendre efficacement au niveau du secteur informel.

 

En termes de résultat attendus, les activités contribueront à faciliter l’accès aux soins des groupes vulnérables (femmes, enfants) et des autres segments de la population confrontés à des barrières (culturelle, physique, financière) à l’utilisation des services de santé, de même qu’à déterminer et décrire la capacité contributive des populations du secteur informel à l’AMU. Par ailleurs, la mobilisation des communautés par la veille permettra une meilleure redevabilité et qualité des services de santé à l’égard des populations bénéficiaires.

 

Les bénéficiaires sont les femmes enceintes, les enfants, les agents de santé et les autres segments de la population.

 

Le projet est financé par l’Union Européenne pour la période 2018-2021 avec pour zone d’intervention la région des Hauts-Bassins, constituée de trois provinces le Houet (Bobo-Dioulasso), le Tuy (Houndé) et le Kénédougou (Orodara).

 

L'ASSOCIATION

NOS AXES D'INTERVENTIONS

NOS PARTENAIRES